A.I.A.

Cogito, pendo, statuo.

Cher futur(e) collègue polytechnicien(ne),


Vous voici bientôt arrivé au terme de vos études d’ingénieur civil polytechnicien.

La réussite de ces études vous donnera le droit de faire partie de l’A.I.A. et, par ce biais de la F.A.B.I. ( F édération des A ssociations B elges d’ I ngénieurs civils et agronomes) ou de la K.V.I.V. ( K oninklijke V laamse I ngenieurs V ereniging).

Ces organisations belges d’ingénieurs civils (demain Masters en sciences de l’ingénieur) sont des associations sur lesquelles vous pouvez compter pour protéger activement votre titre. Ces associations oeuvrent également pour protéger vos intérêts professionnels au niveau international ou en vous offrant des conseils juridiques dans le domaine professionnel.

Ce site web a été réalisé à votre intention pour mieux vous faire connaître ces différentes associations. Vous y trouverez des renseignements concernant des sujets aussi divers que les statuts de l’association, le règlement des prix offerts par l’A.I.A., l’environnement associatif autour de l’A.I.A., le bulletin des anciens, …

Pour l’heure, nous tenons en particulier à attirer votre attention sur les prix offerts tous les ans par l’ A.I.A. . et par la K.V.I.V. pour récompenser l’auteur du meilleur travail de fin d’études . Vous trouverez le règlement de ces prix respectivement sur cette page (K.V.I.V.-Studentenprijzen – jusque 2000 €) et sur cette page (Prix de l’Association des Ingénieurs civils issus de l’École d’Application de l’Artillerie et du Génie – 500,00 € ).

Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire en nous communiquant vos coordonnées personnelles qui seront enregistrées dans la base de données de l’AIA. Bien entendu, la première année d’inscription vous est offerte gratuitement. Par après, la cotisation pour les membres des 6 plus jeunes promotions s’élève à 30 EUR par an.

En vous souhaitant bonne chance pour vos prochains examens et pour votre travail de fin d’études, je vous prie d’agréer, cher futur(e) collègue polytechnicien(ne), mes salutations confraternelles.

Le président général