A.I.A.

Cogito, pendo, statuo.

Prix Georges Martin

Règlement – Version d´avril 2002

Print This Page Print This Page

  1. Grâce à la générosité de monsieur le Chevalier Georges MARTIN (président général de l´A.I.A. de 1958 à 1961), l´A.I.A. est en mesure d´instaurer le prix « GEORGES MARTIN ». Ce prix est destiné à encourager les membres de l´A.I.A. qui effectuent des travaux scientifiques et vise à récompenser le plus méritant de ces travaux, pour autant que le mémoire présenté n´a pas déjà été soumis au jury de ce prix ou à d´autres concours et qu´il n´a jamais obtenu un quelconque prix. Les travaux de fin d´études à l´École royale militaire, qui font l´objet d´un autre concours organisé par l´A.I.A., ne sont pas pris en considération.
  2. Peuvent concourir tous les membres de l’AIA en ordre de cotisation et ce depuis au moins les deux années qui précèdent celle de l’introduction de leur candidature, à l’exception des anciens lauréats.
  3. En principe, le prix n’est attribué qu’à un seul mémoire mais le jury est libre de partager le prix entre deux ou plusieurs travaux de valeur globale identique. Le jury peut aussi décider de ne pas attribuer le prix si, par exemple, aucun des travaux présentés n’atteint la norme de valeur requise.
  4. Sont admis les travaux dans le domaine des sciences pures ou appliquées, qui font partie d’une des catégories suivantes :
    • type 1 : mémoires qui sont le fruit d’une recherche qui s’étale sur une période de plusieurs années, par exemple une thèse de doctorat
    • type 2 : mémoires qui sont le fruit d’un travail qui s’étale sur une période d’une, maximum deux années et qui furent introduits pour obtenir un brevet militaire ou un diplôme complémentaire. Appartiennent aussi à cette catégorie les rapports finals de recherche scientifique ainsi que les recueils d’articles traitant d’un même sujet et publiés dans des revues scientifiques avec comité de lecture.

    Les textes présentés peuvent être rédigés dans l’une des trois langues nationales ou en anglais.

  5. Le concours est organisé tous les deux ans, alternativement pour les travaux de type 1 et de type 2. Le concours sera annoncé avec un an d’avance dans le bulletin de l’A.I.A., ou ce qui en tient lieu, Cette annonce indiquera :
    • le type de travaux attendus (1 ou 2) ;
    • la date ultime d’introduction des candidatures ;
    • le montant du prix. Le montant est fixé à 1.250,00 euros mais le conseil d’administration est libre de le modifier pour autant que cela soit mentionné dans l’annonce.
  6. Les membres qui proposent un mémoire doivent introduire leur candidature par écrit auprès du président général de l’A.I.A. Cette candidature comprendra les annexes suivantes :
    • un curriculum vitae détaillé, qui précise dans quelles circonstances le travail a été effectué ;
    • un engagement sur l’honneur que le travail présenté n’a jamais été primé ni présenté à un autre jury de concours ;
    • une synthèse de maximum quatre pages dactylographiées de format A4, qui énonce la nature du travail et en donne les principaux résultats. La forme de cette synthèse sera suffisamment soignée pour qu’elle puisse être éventuellement publiée dans la revue de l’A.I.A.

    Les candidatures seront examinées par une commission ad hoc, désignée par le conseil d’administration de l’A.I.A. Après examen de tous les documents introduits, cette commission proposera au conseil d’administration les candidatures à retenir.

    Les auteurs dont la candidature a été acceptée par le conseil d’administration seront alors invités à remettre au secrétariat de l’A.I.A. trois exemplaires des travaux qu’ils ont proposés.

  7. En tenant compte des travaux retenus, le conseil d’administration constituera un jury qui sera présidé par le président général de l’A.I.A. Outre le président général, le jury comprendra encore au moins trois personnes, parmi lesquelles :
    • un Professeur de l’École royale militaire ;
    • deux membres de l’A.I.A.

    En cas de parité des voix, celle du président général est prépondérante.

  8. Pour l’attribution du prix, le jury tiendra compte des facteurs suivants :
    • la valeur scientifique des travaux ;
    • l’importance des résultats obtenus ;
    • les circonstances dans lesquelles les travaux ont été effectués ;
    • les fonctions exercées par les candidats au cours de leur carrière